img_programmeguillemet_gauchePour requalifier ce magnifique bâtiment d’archives j’ai voulu proposer d’une part une écriture architecturale très respectueuse du patrimoine ancien et d’autre part une écriture très contemporaine pour le bâtiment neuf.
Ce dernier, à la fois très discret et partiellement végétalisé va se fondre dans la végétation existante et établir un dialogue entre tradition et modernité.guillemet_droite

Patrick Schweitzer
Architecte

LA SITUATION EXCEPTIONNELLE DE CE PROGRAMME
INSCRIT À L’INTÉRIEUR D’UN BÂTIMENT HISTORIQUE OFFRE AUX APPARTEMENTS UN CHARME EXCLUSIF.

Ce programme immobilier de logements de grand standing situé à l’emplacement des anciennes archives départementales vient réhabiliter un ensemble architectural d’exception. Aux bâtiments historiques rénovés vient s’ajouter un nouvel immeuble partiellement végétalisé répondant avec élégance et modernité à l’ensemble.

L’alliance de la tradition et de la modernité offre à ces nouveaux logements un charme exclusif.

 

Visite guidée des anciens bâtiments des archives départementales
Elisabeth Paillard © Région Alsace – Inventaire général

56 appartements d’exception, allant du studio au 5/6 pièces, répartis dans 4 résidences avec, pour chacune, des caractéristiques uniques. Une gestion du stationnement en sous-sol, bien inséré et sécurisé pour préserver un cadre de vie authentique.

Autant de défis à relever pour faire naître une architecture inspirée, en s’engageant à sauvegarder le charme de l’existant -tels que les rayonnages métalliques ou la facade des bâtiments historiques- tout en amenant une touche de modernité. Un défi harmonieux réussi avec succès par l’architecte Patrick Schweitzer.

117x117 Faisant référence au lieu empreint d’histoire dans lequel ce programme s’inscrit, le mot arkéïa s’inspire directement de l’étymologie du mot archives -armoire pour les actes- en grec ancien : ἀρχεῖον, archeíon, arkhéïa. Volontairement simplifié pour une meilleure mémorisation visuelle, le “h” ne figure pas dans son nom.